Terrasses en bois : quel entretien ?

Un saturateur bois ou une huile pour terrasses, après un nettoyage + dégrisement si nécessaire

Pour mieux profiter de votre terrasse en bois, nettoyez-la et entretenez-la de temps en temps, notamment après l’hiver, au retour des beaux jours. Ceci permettra de conserver le bois en bon état et de le remettre en valeur, en retrouvant un ton chaleureux.

Les terrasses extérieures subissent de nombreuses contraintes : intempéries (pluie, neige, stagnation de l’eau), rayons UV, passages répétés…

Le bois grise avec le temps, quelle que soit son essence : bois exotiques, douglas, mélèze, chêne, bois traités par autoclave ou thermotraités…
Le grisaillement du bois est un processus naturel qui ne remet pas en cause les capacités mécaniques du bois.

Des poussières, des saletés, parfois des mousses se déposent sur la terrasse tout au long de l’année, ce qui peut la rendre glissante et dangereuse.

Un brossage régulier et un bon nettoyage de printemps permet de maintenir une terrasse propre et agréable.
Vous pouvez aussi poncer les surfaces tachées ou plus abîmées, ou utiliser un produit adapté pour terrasses en bois.

Entretien terrasse bois
Entretenir sa terrasse en bois avec les bons traitements bois
Entretenir terrasse en bois

Consultez nos réponses aux questions fréquentes
sur l’entretien et le nettoyage des terrasses en bois :

Il est en général recommandé de laisser le bois sans protection pendant quelques semaines après la pose (jusque 2-3 mois environ),  afin que les pores puissent s’ouvrir et le produit mieux s’imprégner par la suite.
Mais il convient aussi de prendre en considération la saison et la météo, afin qu’à terme de ce délai les conditions soient bonnes pour appliquer le produit : temps sec et tempéré…

Idéalement, 2 fois par an : à l’arrivée des beaux jours et avant l’hiver.

Au minimum chaque année, il convient de :
  • nettoyer sa terrasse au printemps avec un produit détergent (un produit ménager classique au balai brosse devrait suffire),
Du savon noir ou un nettoyant ménager classique fait en général l’affaire. Mais si le bois a grisé, un dégriseur pour bois sera plus approprié. Dans ce cas, nous vous invitons à nous contacter par mail.

On peut dégriser un bois grisé, voire noirci, et lui redonner une teinte chaleureuse. Mais cela requiert des produits spécifiques, pour lesquels nous vous invitons à nous contacter par mail.

Il est possible d’utiliser un nettoyeur à pression (Karcher) mais il faut être vigilent :

  • bien ajuster le niveau de pression (maxi 40 bar),
  • rester à distance,
  • passer lame par lame dans le sens des veines du bois.

Un jet trop puissant risque de laisser des marques sur le bois, et les fibres, redressées, peuvent abîmer la terrasse : surface moins lisse, apparition d’échardes…

Après le nettoyage de votre terrasse, le produit que vous choisirez pourra s’imprégner correctement.
Il ne faut pas appliquer un produit filmogène, comme une lasure ou un vernis par exemple.
Votre choix doit se porter sur un saturateur ou une huile pour terrasse, adapté à l’essence du bois (bois exotique, traité par autoclave, essence de bois locale…).

Consultez nos réponses aux questions fréquentes
sur le traitement et la protection des terrasses en bois :

Ce n’est pas nécessaire sur les bois traités par autoclave et sur les bois exotiques (ipé, teck, bankiraï, itauba…).

Sur les essences locales réputées “naturellement durables” de type mélèze ou douglas, souvent utilisées pour la structure et le platelage des terrasses, cela est conseillé lorsque le bois n’est pas entièrement purgé d’aubier ou que l’ouvrage est implanté dans un milieu particulièrement humide, par exemple.

Ce traitement dit “de préservation” ne protégera pas le bois du grisaillement naturel dû aux intempéries et aux UV. Il conviendra alors d’appliquer ensuite un traitement “de finition” avec un saturateur ou une huile pour terrasses.

Oui, nous proposons les huiles naturelles d’OLEOBOIS qui sont garanties 100% sans COV, notamment pour les terrasses en bois : NOV’Oléo Terrasses.
Ces huiles nourrissent bien les bois soumis aux intempéries. Elles leur redonnent une teinte chaleureuse et un aspect “bois huilé”.

Les lasures (comme les vernis et les teintures) sont des produits filmogènes dont la protection laisse une pellicule sur le bois, et qui n’est pas adaptée pour les surfaces horizontales.

Sur une terrasse extérieure, ce film est très rapidement usé par les passages successifs. Les rayures sont très voyantes et à cause de l’humidité qui stagne, l’adhérence du film se dégrade très rapidement, le produit peut cloquer ou partir en lambeaux… et il faut poncer la surface pour remettre le bois à nu…

Pour les terrasses en bois il est important de choisir un produit non-filmogène, comme un saturateur ou une huile, qui va pénétrer les pores du bois sans laisser de film.

Le bois autoclavé a été soumis à haute pression, ce qui le rend propice au fendillement. Coregal Ter de CORIL Pro est conçu spécialement pour ce type de bois : en version incolore (pour bois neuf) ou teintée. L’aspect est plutôt mat, neutre, très naturel.

Vous pouvez aussi préférer un saturateur de type Coriwood en version Hydro, qui relèvera davantage la teinte du bois avec un rendu plus “bois mouillé” : Coriwood Terrasses Hydro.

Globalement, les produits acryliques (à base d’eau) peuvent se conserver 1 an maximum après ouverture (fermés hermétiquement). Il est important de bien les protéger du gel et des grosses chaleurs, et de se référer aux recommandations du fabricant indiquées sur l’étiquette ou la fiche technique.

Pour en savoir plus, consultez aussi les nombreux articles de notre blog www.entretienbois.com sur l’entretien des terrasses : des exemples concrets de rénovation avec des saturateurs ou des huiles pour bois.